L’ergonomie, Science du travail.

Vous avez sans doute déjà entendu parler de l’ergonomie.
Et pourtant, il vous est difficile de cerner exactement ce que renferme cette discipline.

Le mot ergonomie vient du grec ergon (travail) et nomos (loi, règles). L’ergonomie peut donc être définie comme “la Science du travail”.

De manière plus appliquée, l’ergonomie, est définie par la SELF (Société d’Ergonomie de Langue Française) et l’IEA (Association Internationale d’Ergonomie) de la manière suivante:

« L’ergonomie est la discipline scientifique qui vise la compréhension fondamentale des interactions entre les êtres humains et les autres composantes d’un système, […] afin d’améliorer le bien-être des hommes et l’efficacité globale des systèmes. »

Plus simplement, l’ergonomie peut-être considérée comme: « l’adaptation des systèmes de travail à l’homme. »

Quels sont les bénéfices du recours à l’ergonomie et comment ceux-ci peuvent-ils être atteints?

L’ergonomie est considérée par de nombreux spécialistes comme ayant un des retour sur investissement (ROI) les plus élevés du secteur des services.

Une compréhension plus fine et une meilleure adaptation du travail à l’homme aura pour résultat:

Au niveau des travailleurs:

  • une plus grande efficacité
  • plus de sécurité et de bien-être
  • plus de satisfaction

Au niveau de l’entreprise:

  • une amélioration de la productivité
  • une diminution des accidents du travail
  • la diminution du turn-over

Le ROI de l’ergonomie, peut être atteint en raison de 2 caractéristiques qui lui sont propres:

  1. L’ergonomie centre son expertise autour des utilisateurs.
  2. L’ergonomie fait appel à des méthodes de travail relativement peu coûteuses.

1. Les démarches d’analyse du travail centrées sur l’utilisateur.

Les méthodes utilisées par les ergonomes visent à mieux comprendre les activités et les besoins des utilisateurs évoluant dans un système de travail complexe (une entreprise par exemple).

L’analyse intégrée de l’utilisateur et de son système de travail permet d’envisager des améliorations à de nombreux niveaux : outils, systèmes informatiques, postes de travail, environnement de travail, organisation du travail, etc.

2. Les méthodes utilisées

Il existe un grand nombre de méthodes permettant d’analyser les situations de travail.

Citons ici les plus fréquemment utilisées:

  • L’analyse documentaire
  • L’analyse des traces de travail
  • Les entretiens individuels ou de groupes
  • L’observation
  • Les verbalisations
  • La simulation
  • Le questionnaire

 

Ces analyses présentent l’avantage d’allier à la fois:

  • Qualité et pertinence des informations recueillies.
  • Faible coût lors de leur mise en place.

 

Conclusion:

  • L’ergonomie permet d’obtenir des informations cruciales pour l’amélioration de systèmes de travail
  • Les méthodes de travail en ergonomie sont centrées sur une meilleure compréhension de l’utilisateur au sein de son système de travail complexe
  • Le faible coût de mise en place de ces analyses permet d’atteindre un important retour sur investissement

 

Plus d’informations ?

Vous êtes chargé d’un projet pour lequel l’ergonomie est une valeur ajoutée ? Contactez-nous pour un entretien d’information et/ou pour bénéficier de nos services.

Catégories : Articlesblog

Articles similaires

Articles

Ergonomie : comprendre l’humain pour mieux comprendre ses clients

L’Homme est une « mécanique » très complexe. Personne, même pas les spécialistes les plus pointus des sciences humaines, ne peut se targuer de pouvoir accéder à toutes les pensées d’un individu et de comprendre Lire la suite…

Articles

Intégration de l’ergonomie : à quel stade est votre entreprise ?

L’intégration de l’ergonomie au sein d’une entreprise est souvent réalisée de manière séquentielle et peut distinguer différents stades de maturité. Pouvez-vous placer votre entreprise sur cette échelle ?   Stade 1 : Hostilité à l’ergonomie Lire la suite…

Articles

L’utilisabilité (usability) en question.

L’utilisabilité mesure la capacité d’un produit, d’un système de travail, a être facile et agréable à utiliser, tout en permettant à l’utilisateur d’aboutir aux résultats désirés. La norme ISO 9241 définit l’utilisabilité comme «le degré Lire la suite…